WAUGH (E.)

WAUGH (E.)
WAUGH (E.)

WAUGH EVELYN (1903-1966)

Si Evelyn Waugh commence sa carrière littéraire comme un chroniqueur caustique du Londres mondain de l’entre-deux-guerres, il s’oriente, après sa conversion au catholicisme (1930), vers des œuvres plus sérieuses, reflets d’un conservatisme politique qui fait de lui un défenseur de la tradition catholique et des valeurs éternelles de la vieille Angleterre.

Né en 1903, il est élève à la célèbre public school de Lancing où il se passionne très tôt pour la peinture et la religion. Ses goûts le portent vers le Quattrocento, les peintres préraphaélites et la légende arthurienne. Il écrira d’ailleurs une biographie du peintre préraphaélite Rossetti (1928). À Oxford, il mène, de 1922 à 1924, une vie dissolue d’esthète dont on retrouvera l’écho dans Brideshead Revisited . Une expérience plutôt décevante de professeur dans plusieurs écoles privées servira de toile de fond à son premier roman, Decline and Fall , 1924 (Déclin et chute ). Sous le signe de Ronald Firbank, Saki et Oscar Wilde, cette satire hilarante de l’Angleterre des années vingt est une parodie du roman d’éducation et du récit picaresque: plongé dans un univers d’où toute valeur semble avoir disparu, un anti-héros traverse une série de situations régies par un comique de l’absurde. Éducation, aristocratie, religion, sport, aucun fleuron de l’establishment britannique n’échappe au jeu de massacre. Le tourbillon s’accélère dans Vile Bodies , 1930 (Ces Corps vils ) où les bright young things des années folles se lancent dans une danse éperdue qui cache mal un vide grandissant. Le rire devient plus grinçant avec Black Mischief , 1932 (Méchanceté noire ) qui éreinte aussi bien les prétentions des colonisateurs à apporter le progrès aux Africains que l’incapacité de ceux-ci à passer sans transition d’un univers primitif à un modernisme outrancier. Comme bien des romanciers de sa génération, Evelyn Waugh voyage beaucoup et publiera plusieurs récits de ses séjours en Méditerranée, au Brésil, en Éthiopie, au Mexique.

A Handful of Dust , 1934 (Une poignée de poussière ) marque un tournant dans son œuvre. Encore sous le coup d’un divorce pénible, Waugh se livre à une autopsie sans complaisance de l’amoralisme moderne, mais aussi des illusions quant à un possible retour à un utopique passé médiéval. Le cynisme du microcosme londonien et la sauvagerie de la jungle amazonienne se rejoignent finalement dans une même cruauté dont le héros, Tony Last, sera la victime expiatoire. Malgré les intermèdes comiques de Scoop (1938), satire du monde journalistique, et de Put out more Flags , 1942 (Hissez le grand pavois ), qui décrit sur le mode burlesque les débuts de la Seconde Guerre mondiale tels qu’ils sont vécus par le petit monde londonien des romans précédents, Waugh va de plus en plus apparaître comme un croisé qui défend en solitaire les valeurs d’ordre et de continuité historique dans lesquelles il voit le seul rempart possible contre les désordres modernes et l’égalitarisme démocratique. C’est dans cette perspective que s’inscrivent ses biographies du jésuite martyr Edmund Campion (1935) et du prêtre catholique Ronald Knox (1959).

Le tournant est achevé avec Brideshead Revisited , 1945 (Retour à Brideshead ), vaste saga familiale et apologie du rôle historique du catholicisme, gardien des valeurs chrétiennes dans un monde de plus en plus en proie à la barbarie moderne. Waugh n’a pourtant pas renoncé à la veine comique et publie en 1948 The Loved One (Le Cher disparu ), satire macabre mais brillante du milieu des entrepreneurs de pompes funèbres en Californie, et vision acide de la société américaine par un œil britannique.

Sa dernière œuvre importante sera la trilogie Sword of Honour : Men at Arms , 1952 (Hommes en armes ), Officers and Gentlemen , 1955, et Unconditional Surrender , 1961 (La Capitulation ). Elle s’inspire de son expérience de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle il servit dans les Royal Marines. Le héros, élevé dans la tradition de l’aristocratie catholique, va peu à peu perdre ses illusions devant l’absurdité de la guerre. Il maintiendra pourtant au milieu du chaos un sens de l’honneur et de la générosité qui lui permettront de s’élever au-dessus de l’horreur du siècle. Ainsi, Evelyn Waugh, qui avait bâti sa célébrité sur une image de snob mondain enfermé dans les préjugés de sa classe, termine sa vie en moraliste désabusé mais fidèle à un code d’honneur. Le triomphe de la Cité de Dieu n’est pas de ce monde, mais l’écrivain se doit de rester un témoin lucide.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Waugh — is a surname (pronunciation like waw , less commonly woff ) , and may refer to:*Alec Waugh, British novelist (Evelyn s older brother) *Alexander Waugh, son of Auberon Waugh *Arthur Waugh, English author and publisher (father of Evelyn and Alec)… …   Wikipedia

  • Waugh — ist der Familienname folgender Personen: Ainsley Waugh (* 1981), jamaikanischer Leichtathlet Daniel W. Waugh (1842–1921), US amerikanischer Politiker Evelyn Waugh (1903–1966), britischer Schriftsteller John S. Waugh (* 1929), US amerikanischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Waugh —   [wɔː],    1) Alec, eigentlich Alexander Raban Waugh, englischer Schriftsteller, * London 8. 7. 1898, ✝ Tampa (Fla.) 3. 9. 1981, Bruder von 3), Onkel von 2); verfasste unterhaltsame sowie zeitkritisch pessimistische Romane (»The loom of youth«,… …   Universal-Lexikon

  • Waugh — Waugh, Evelyn …   Enciclopedia Universal

  • Waugh — Waugh, Eve|lyn (1903 66) a British writer who wrote novels about upper class English people in the period between World War I and World War II. His early books, such as Decline and Fall, are very funny ↑satires on English upper class society, but …   Dictionary of contemporary English

  • Waugh — (izg. vȏ), Evelyn (1903 1966) DEFINICIJA engleski književnik i znameniti satiričar; 1944. kao pripadnik britanske vojske boravio u misiji pomoći partizanima kod nas; trilogija Počasni marš po ocjenama mnogih književnih kritičara najbolji engleski …   Hrvatski jezični portal

  • Waugh — [wô] Evelyn (Arthur St. John) [ēv′lin] 1903 66; Eng. novelist …   English World dictionary

  • Waugh — Rivière Waugh Pour les articles homonymes, voir Waugh (homonymie). Waugh Caractéristiques Lon …   Wikipédia en Français

  • Waugh — n. family name; Evelyn Waugh (1903 1966), English novelist; Alec Waugh (1898 1981), English novelist; Arthur Waugh (1866 1943), English literary critic; Frederick Judd Waugh (1861 1940), American painter and illustrator …   English contemporary dictionary

  • Waugh — /wɔ/ (say waw) noun 1. Evelyn Arthur St John /ˈsɪndʒən/ (say sinjuhn), 1903–66, English satirical novelist and essayist; author of The Loved One (1948). 2. Mark Edward, born 1965, Australian cricketer; Test batsman. 3. Stephen Rodger (Steve),… …   Australian-English dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”